Ambassade de Belgique près le Saint-Siège

La Belgique près le Saint-Siège

La Belgique près le Saint-Siège
 

Restrictions de voyage dues à la pandémie Covid-19

Etes-vous belge et momentanément bloqué à l'étranger ? Nous sommes à vos côtés et faisons tout notre possible pour trouver une solution. Regardez ici ce que vous pouvez faire vous-même : https://diplomatiebe.tappable.dev/coronavirus-fr.

 
Pour toute question complémentaire, vous pouvez contacter l’Ambassade de Belgique auprès de la République italienne par e-mail à l’adresse
rome@diplobel.fed.be ou par téléphone au +39 06 360 95 11. Consultez aussi régulièrement la page Facebook et lisez le conseil aux voyageurs pour l'Italie.

Comme l’a souligné le Ministre Goffin dans sa lettre du 17 mars dernier, nous faisons face à des circonstances exceptionnelles, et devons parfois nous armer de patience. Merci pour votre compréhension.

Notre équipe met tout en œuvre pour vous aider. Restez au courant des options – y compris commerciales – disponibles pour un retour en Belgique en vous inscrivant sur Travellers Online.

Pour les vols affrétés par un autre pays que la Belgique dans le cadre du mécanisme de protection civile de l’Union européenne, sachez que le nombre de places disponibles pour les citoyens belges est du ressort exclusif de l’Etat ayant affrété ce vol. S’il n’y a pas assez de places pour ramener tous les Belges qui le souhaitent, la priorité est donnée aux compatriotes les plus vulnérables (santé, états graves) ou ceux qui voyagent avec de très jeunes enfants.

Enfin, un peu partout dans le monde, des expatriés belges partagent leurs conseils et solutions temporaires sur le groupe #BelgesSolidaires.

 
Je suis heureux de vous accueillir sur le site de l’Ambassade de Belgique près le Saint-Siège à Rome.

Ce site a été créé pour vous offrir des informations utiles et pour répondre au mieux aux questions souvent posées.

En outre, vous trouverez des renseignements utiles concernant les différents services offerts par le Vatican ainsi que des informations sur les activités organisées par cette Ambassade.

Je reste bien entendu à votre disposition avec mon équipe pour toute information complémentaire qui ne figurerait pas sur ce site.

Jean CORNET d'ELZIUS
Ambassadeur

 

Actualités

05 mai

La Vice-Première Ministre et Ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès représente aujourd'hui la Belgique lors de l'Examen Périodique Universel (EPU) du Conseil des droits de l'homme. Elle parlera au nom de l'État fédéral et des entités fédérées. La politique belge en matière de droits humains sera évaluée pour la troisième fois depuis 2011.

28 avr

La Belgique a décidé d’apporter une aide d’urgence à l’Inde, confrontée à une vague particulièrement virulente de COVID-19. Cette aide est constituée de 9000 flacons de Remdesivir, un médicament antiviral utilisé dans le cadre du traitement du COVID-19. Ces flacons proviennent du stock stratégique du SPF Santé Publique. Cette aide d’urgence partira en principe ce vendredi 30 avril.

17 avr

Aujourd'hui, 760 000 masques sont envoyés à Conakry via le mécanisme d'aide d'urgence B-FAST. C'est la réponse de la Belgique à la demande d'aide que la Guinée a soumise au mécanisme européen de protection civile (UCPM) dans le cadre de la lutte contre le COVID-19. Comme le reste du monde, la Guinée a été frappée par la pandémie. Toutefois, la situation sanitaire est encore compliquée par une épidémie de rougeole, une épidémie de fièvre jaune et, récemment, par de nouvelles infections par le virus Ebola, qui, ensemble, exercent une pression énorme sur les installations médicales.

16 avr

En marge de la 64e session de la Commission des Nations Unies sur les stupéfiants (CND), la Belgique a organisé avec d'autres partenaires un événement sur l'accès équitable aux médicaments contrôlés en temps de crise.

15 avr

A partir de ce 15 avril, la Belgique prend la présidence du Groupe d’Experts Gouvernementaux (GGE) dédié aux technologies émergentes dans le domaine des systèmes d’armes létales autonomes, les soi-disant "Robots tueurs". Ce groupe d’experts, qui se réunit dans le cadre de la Convention sur certaines armes classiques à Genève, a pour objectif de clarifier les enjeux légaux, technologiques et militaires soulevés par ces nouvelles technologies, principalement au regard du respect du droit international humanitaire.